Home»Régions»Bourgogne : Château de Santenay devient Château Philippe le Hardi

Bourgogne : Château de Santenay devient Château Philippe le Hardi

0
Shares
Pinterest Google+

Propriété du groupe Crédit Agricole, le Château de Santenay fait renaître ses origines et révèle la variété de ses climats en prenant à nouveau le nom de Philippe le Hardi, prestigieux Duc de Bourgogne qui a fait sa renommée.

Photo : S. Chapuis

Aujourd’hui, l’Histoire domine pour rendre au Château de Santenay son nom légitime, celui de Philippe le Hardi. On doit à ce Duc de Bourgogne, fils du Roi de France Jean le Bon, l’acte fondateur de la culture mono-cépage en Bourgogne : l’Ordonnance de 1395. Une étude historique approfondie a révélé son rôle de bâtisseur, véritable lien entre hier et demain, pour la Bourgogne autant que pour son domaine. En prenant pour nom celui de son illustre seigneur médiéval, le Château s’inscrit donc dans l’histoire millénaire de son territoire, et dans la lignée de celui qui en a fait la renommée. Bien plus, il s’agit à travers cette transition d’illustrer la richesse et la variété d’un des plus vastes domaines de Bourgogne.

« Redonner au domaine le nom de Philippe le Hardi est un acte fort dans l’identité du Château, c’est à la fois un retour aux sources et une manière de souligner l’importance du vignoble sur plusieurs appellations. Situé à Santenay, nous avons la chance d’exploiter l’un des plus grands domaines de Bourgogne, s’étendant sur la Côte Chalonnaise, la Côte de Beaune, et la Côte de Nuits. Cette nouvelle identité trouve sa légitimité dans notre histoire et dans l’origine de nos vins», explique Anne Le Naour, Directrice exécutive.

Le Château de Santenay est intimement lié à l’histoire de la Bourgogne viticole. Trouvant ses fondations dans un castrum romain bâti près d’une source, cette ancienne place forte située sur un des coteaux du village de Santenay devient château au Moyen-Âge. Il est l’une des nombreuses propriétés de Philippe le Hardi, Duc de Bourgogne, qui prend possession du fief de Santenay en 1372 et lui laisse son nom. Si très peu de domaines bourguignons ont un château, cette majestueuse demeure seigneuriale fait figure d’emblème avec son magnifique toit de tuiles vernissées. Il adopte une activité viticole dont la trace la plus ancienne est celle de deux pressoirs datant de 1796. Propriété successive de grandes et nobles familles, le Château entre dans le giron du groupe Crédit Agricole en 1997.

En déployant ses 98 ha sur 35 climats prestigieux, le Domaine du Château Philippe le Hardi compte parmi les plus vastes de Bourgogne. Il présente une rare combinaison de climats en Côte d’Or et Côte chalonnaise, racontant à travers ses vignes l’histoire de cette mosaïque de paysages qui fait la particularité du vignoble bourguignon.

Si la renaissance sous le nom de Château Philippe le Hardi marque l’ancrage historique et territorial du Domaine, il s’inscrit aussi dans un nouveau projet tourné vers l’avenir.

Jean-Philippe Archambaud, Directeur, souligne le travail de fond mené au vignoble : « Depuis 20 ans, la démarche culturale du Domaine est respectueuse de l’environnement et vise à mettre en valeur la diversité du vignoble à travers un travail sur mesure selon les appellations et les climats. » (…)

Lire l’article en entier dans la RVI N°3961 de janvier 2022.

Previous post

Diana Berrouet Garcia, nouvelle DG des Domaines Jacques Thienpont

Next post

Les Vins du Sud-Ouest renforcent leurs positions en GD