Home»Distribution»Torabhaig, la nouvelle distillerie de l’Ile de Skye

Torabhaig, la nouvelle distillerie de l’Ile de Skye

0
Shares
Pinterest Google+

En 2017, lorsqu’elle allume ses alambics dans une ancienne ferme dressée sur la pointe sud-est de Skye, dans la péninsule de Sleat, un des berceaux mythiques du scotch, la distillerie Torabhaig entend relever le flambeau d’une très ancienne histoire. Une audace qui porte ses fruits cinq ans plus tard puisqu’en février 2021 les amateurs découvrent enfin sa cuvée inaugurale : 2017 The Legacy Series.

En choisissant cette île mythique pour construire sa dernière-née, Mossburn Distillers – la maison-mère de Torabhaig – a d’abord cherché le site parfait : le village de Teangue sur le Sound of Sleat, le détroit qui sépare la côte sud-est de la terre principale écossaise. Pouvait-on imaginer plus incroyable défi que de faire naître au 21ème siècle la seconde distillerie officielle jamais construite sur l’Ile de Skye ? Pendant quatre ans, des artisans passionnés ont travaillé à la réhabilitation du bâtiment historique dont la pierre magnifique provenait des ruines du château Camus voisin (Caisteal Chamuis en gaélique). En janvier 2017, enfin, la distillerie prend vie. Coiffée d’un toit en pagode démontable pour y faufiler une partie de l’équipement, elle abrite en son centre névralgique un mash tun capable de brasser 1,5 t de malt, 8 cuves de fermentation en pin Douglas où les levures en poudre activent le moût pendant environ 72 heures, et une paire d’alambics pot still en cuivre baptisés Sir Iain et Lady Noble en hommage au couple qui possédait autrefois les terres et la ferme. Le whisky Torabhaig s’épanouit en fûts de chêne, majoritairement dans d’anciens barils de bourbon, afin de préserver une grande subtilité, et occasionnellement en hogsheads de xérès, en barriques de chêne vierge français.

Il s’agit sans doute d’un des lancements les plus attendus dans le monde du Single Malt : Torabhaig (prononcer « Toravèg »), la deuxième distillerie de l’île de Skye, révèle enfin son tout premier Single Malt tourbé. Baptisée Torabhaig Legacy Series 2017, provenant d’un batch distillé début 2017 et embouteillée à 46% vol, la cuvée inaugurale est limitée à 3 600 bouteilles seulement pour le marché français. Un moment historique pour l’île de Skye, qui voit naître sa seconde distillerie officielle depuis 190 ans. Une seconde référence, Allt Gleann, sera dévoilée à l’été 2021.

Il n’y avait pas eu de nouveau whisky sur Skye depuis 190 ans
Pour Neil Mathieson, directeur général de la maison-mère de Torabhaig, Mossburn Distillers, ce premier lancement est très émouvant car il marque l’aboutissement de plusieurs années de préparation : la restauration des bâtiments puis le démarrage des alambics en 2017, les essais, l’audace d’une vision nouvelle : « Torabhaig est la première distillerie à avoir été construite sur l’île depuis 190 ans – c’est dire la pression que nous avions sur les épaules.

On ne pouvait donc pas simplement développer un énième whisky écossais : l’idée était de créer quelque chose de nouveau et d’unique et d’apporter notre propre interprétation de la culture et du climat de l’île. À la dégustation, on ressent ce que j’appelle le « well-tempered peat », un équilibre entre finesse et caractère. C’est notre marque de fabrique ! ».

Pierre de Marignan, Directeur Commercial Marussia France, se réjouit de cette nouvelle offre pour les passionnés : « en tant que producteurs-distributeurs, l’arrivée de Torabhaig chez Marussia France marque une étape importante pour nous. Il y aura un avant et un après Torabhaig dans notre offre produits. Ce nouveau Single Malt de l’île de Skye est historique pour le monde du whisky et vient renforcer notre offre pour nos clients passionnés et amoureux des beaux produits. » (…)

Lire l’article complet dans la RVI N°3958 de juin 2021.

Previous post

Pavillon de Beauregard 2018

Next post

Château Figeac s’inscrit dans la tradition, la modernité et le développement durable