Home»Avis des Pros»Primeurs à Bordeaux, un millésime 2020 diabolique et exceptionnel !

Primeurs à Bordeaux, un millésime 2020 diabolique et exceptionnel !

0
Shares
Pinterest Google+

L’année 2020 aura tout eu d’un scenario de film, l’année la plus chaude de l’histoire mondiale, des incendies en Australie et en Californie alors qu’on a enregistré 36°C en Sibérie et une guerre mondiale contre le Covid 19. Et du suspense jusqu’à la fin … et pour la première fois, la semaine des dégustations primeurs a lieu simultanément dans plusieurs pays. 2020 c’est aussi une année avec des vins d’une grande élégance aromatique, de belles concentrations et une remarquable profondeur de matière, mais aussi un grain de tanin déjà très soyeux et surtout de l’énergie et de la fraîcheur, avec un équilibre magistral de précision. Voilà une brève synthèse d’un millésime* qui pourtant ne se laisse pas résumer : il y aura de très grands vins, à boire dans 20 ans, mais pas de vérité en termes de style …

Château Angélus 98/100
Ce millésime riche et complet, synthèse parfaite de ses deux illustres prédécesseurs, 2018 et 2019, est le résultat d’un scénario incroyable. La couleur, brillante, dense et très foncée, presque noire, avec des nuances violines, est le reflet de la parfaite maturité des raisins. « Ce millésime est d’une élégance rarement atteinte, avec un assemblage au sommet de la pureté et de la précision, entre des merlots d’anthologie et des cabernets francs de caractère. »
Stéphanie de Boüard-Rivoal, co-propriétaire

Château Figeac 98/100
Certainement le meilleur Saint-Emilion à avoir dans sa cave.
La vinification s’opère sans soufre et avec douceur. Un joli rouge cardinal aux reflets brillants, le nez dévoile des arômes gourmands de fruits rouges mûrs aux notes épicées de poivre blanc délicat. En bouche, l’attaque est onctueuse avec des tannins élégants particulièrement veloutés. Des arômes floraux délicats de rose et de violette se mêlent à des parfums plus concentrés de cassis, de fraises compotées. Château-Figeac 2020 est précis, d’une grande pureté. Il présente un bel équilibre général pour une finale d’une grande finesse et d’une longueur inimitable.
« 2020 est un millésime de réglage, comme en Formule 1 »
Frédéric Faye, DG

Château de Ferrand 96/100
Ce millésime 2020 est cristallin, avec un nez éclatant. A la dégustation, il est marqué par de beaux équilibres et une incroyable fraicheur, signe d’un grand potentiel. De jolies nuances également, portées par des notes de fleurs et de fruits rouges. Le toucher en bouche est velouté, avec des tanins frais et soyeux. Un vin racé à l’équilibre subtil et d’une belle richesse aromatique.
« Château de Ferrand 2020 allie pureté, finesse et élégance. C’est un vin expressif, harmonieux, avec une personnalité affirmée. »
Gonzague de Lambert, DG

Château Corbin 96/100
Corbin 2020 a l’éclat de petits fruits rouges et la pureté de fruits noirs et de notes florales. Sa structure est douce et intense. Sa longueur laisse vibrer et donne toutes les émotions d’un millésime aérien.
« Je n’ai jamais fait un vin avec autant de plaisir… »
Anabelle Cruse-Bardinet, co-propriétaire

Château La Conseillante 98/100
Des arômes fruits noirs, de cassis, se mêlent à des notes de pivoine. L’assemblage des lots de Conseillante confère à ce vin un bel équilibre. Ce 2020 se montre fruité, crémeux et concentré. La texture juteuse est sublimée par des tanins veloutés, soyeux et élégants. La Conseillante 2020 est un vin éclatant, plein de promesse pour les décennies à venir.
« 2020 est un sublime Pomerol 2018 ou 2019 avec l’expérience du solaire en plus »
Marielle Cazaux, DG

Château Beauregard 98/100
Ce 2020 est un rescapé magnifique d’une climatologie totalement inhabituelle : printemps très humide et été extrêmement sec. Au final le vin est dense, complexe et d’une très grande fraîcheur.
« Toutes les qualités d’un millésime exceptionnel. »
Vincent Priou, DG

Les Carmes Haut Brion 98/100
La vinification multi-cépages : cabernet franc, cabernet sauvignon et merlot se fait dès le départ en grappes entières ce qui donne au terroir toute son expression, son équilibre et sa finesse. La pépite des Graves à découvrir et faire découvrir aussi bien dans 3 ans que dans 50 ans. « Un grand vin, c’est de l’harmonie, avec beaucoup de complexité, et de plaisir »
« 2020 est un des grands aboutissements de Carmes »
Guillaume Pouthier, DG

Château Haut Bailly 99/100
Les premières dégustations laissent apparaitre une belle homogénéité, beaucoup de couleur et de densité. De la fraîcheur mais aussi de la complexité, de la profondeur, de la texture et toujours l’élégance des tannins qui caractérise Haut-Bailly. Des vins puissants et doux sont à attendre pour un millésime solaire.
« 2020 est un millésime qui fut doublement diabolique : il fallait éviter les gelées de printemps, résister au mildiou en juin et à la sécheresse de l’été, être épargné par les épisodes de grêle en mai, juin et août… Mais il fallait aussi s’adapter aux conditions sanitaires imposées par la pandémie mondiale du Coronavirus. »
Véronique Sanders, PDG

Château Smith Haut Lafitte 98/100
La robe est rouge très sombre presque noire, avec des reflets bleutés. Le nez est très expressif sur des notes de fruits rouges et noirs frais. A l’agitation on sent une plus grande palette aromatique, avec des notes épicées de badiane, de réglisse et des notes empyreumatiques, très terroir, de graphite. La bouche attaque très large avec un coté massif et puissant. Puis l’onctuosité et la texture bien définies s’imposent dans un vin tout en équilibre, entre matière et douceur, entre opulence et fraicheur.
« Probablement la meilleur année pour SHL ! »
Fabien Teitgen, DG

Château Calon Ségur 97+/100
La meilleure affaire pour les amateurs de vin !
Ce millésime 2020 offre une palette aromatique complexe, florale et fruitée. Son tanin est soyeux et élégant avec une trame serrée qui lui confère toutes les propriétés d’une grande garde en bouteille.
Vincent Millet, directeur technique

Château Lynch Bages 96+/100
2020 est une récolte historique pour le Château Lynch- Bages : la première vinifiée dans les nouvelles installations. Le millésime se définit par son potentiel qualitatif mais également par ses faibles rendements.
« À la dégustation, les vins sont mûrs, charnus et surtout très prometteurs. »
Jean-Charles Cazes, co-propriétaire

Château d’Issan 96+/100
Ce millésime est une véritable révélation ! Présentant de subtils arômes de fruits gourmands, celui-ci incarne l’expression et la « quintessence » du terroir de Margaux. La justesse et l’élégance viennent se marier pour dévoiler une explosion de saveurs. Les tannins délicats et harmonieux enveloppent le palais pour laisser place à une finale longue et voluptueuse.
« Un millésime somptueux ! »
Emmanuel Cruse, co-propriétaire

Château Kirwan 96/100
Après quelques mois d’élevage, une délicatesse d’origine Margaux et un vaccin pour remonter le moral !! 2020 est un très joli millésime, un peu moins riche et concentré que le 2018 et aussi ample, savoureux, charmeur que le 2019, entre les 2.
« 2020, c’est un charme fou »
Sophie Schÿler, co-propriétaire

Château Ducru Beaucaillou 96/100
Les vins possèdent une superbe profondeur aromatique, une remarquable structure, une acidité vibrante et des tanins parfaitement mûrs et finement polis… autant d’atouts pour un Grand Vin.
« 2020 nous a offert des vins distingués, élégants, aristocratiques et rares ! »
Bruno Borie, propriétaire

Château Cantenac Brown 95/100
Un vent nouveau plein d’enthousiasme souffle sur le Château Cantenac Brown avec l’arrivée de la Famille Le Lous. Les processus sont repris point par point, de la taille à la bouteille, tous les moyens sont mis en œuvre avec l’ambition de forger l’un des grands vins de Margaux.
« On retrouve sur 2020 les magnifiques arômes de fruits.»
José Sanfins, DG

Bordeaux – Château Majosse 95/100
Bordeaux – Clos des Lune d’Argent 95/100

Canon Fronsac – Château Canon Pécresse 95/100

Fronsac – Château de la Dauphine 92/100

Graves – Clos Floridène rouge 95/100
Graves – Clos Floridène blanc 96/100
Graves – Château de Chantegrive 92/100

Haut Médoc – Château La Lagune 96/100
Haut Médoc – Château Cantemerle 95/100
Haut Médoc – Château Sociando Mallet 95/100
Haut Médoc – Château La Tour Carnet 95/100
Haut Médoc – Château Lanessan 94/100
Haut Médoc – Château Camensac 94/100
Haut Médoc – Château Larrivaux 94/100
Haut Médoc – Château Sénéjac 94/100

Lalande de Pomerol – Château La Pensée 94/100

Listrac Médoc – Château Fourcas Dupré 94/100
Listrac Médoc – Château Fourcas Hosten 95/100

Margaux – Château d’Arsac 93/100
Margaux – Château Brane Cantenac 95/100
Margaux – Château Labegorce 95/100
Margaux – Château Marquis d’Alesme Becker 94/100
Margaux – Château Malescot Saint Exupéry 92/100
Margaux – Château Prieuré Lichine 95+/100
Margaux – Château La Tour de Mons 95/100
Margaux – Château Rauzan Segla 94/100
Margaux – Château Siran 95/100
Margaux – Château Giscours 95/100
Margaux – Château du Tertre 94/100

Médoc – Château Potensac 94/100

Montagne Saint-Emilion – Château Vieux Château Sant André 94/100

Moulis en Médoc – Château Brillette 94+/100
Moulis en Médoc – Château Chasse Spleen 94+/100
Moulis en Médoc – Château Poujeaux 94/100
Moulis en Médoc – Château Maucaillou 94/100

Pauillac – Echo de Lynch Bages 95/100
Pauillac – Château Grandpuy Lacoste 95/100
Pauillac – Château Haut Batailley 95/100
Pauillac – Château Pichon Baron 95/100
Pauillac – Château Grand Puy Ducasse 95/100
Pauillac – Château Pichon Comtesse Réserve 94/100
Pauillac – Château Pichon Comtesse de Lalande 97/100
Pauillac – Château Pedesclaux 94/100

Pessac Léognan – Château Brown blanc 95/100
Pessac Léognan – Château Brown rouge 95/100
Pessac Léognan – Château Carbonnieux blanc 95/100
Pessac Léognan – Château Carbonnieux rouge 96/100
Pessac Léognan – Domaine de Chevalier blanc  97/100
Pessac Léognan – Château Ferrand 95/100
Pessac Léognan – Château de Fieuzal blanc 95/100
Pessac Léognan – Château de Fieuzal rouge 95/100
Pessac Léognan – Château Latour Martillac blanc 95/100
Pessac Léognan – Château Le Pape 95/100
Pessac Léognan – Château Malartic Lagravière 95
Pessac Léognan – Château Pape Clément blanc 95/100
Pessac Léognan – Château Pape Clément rouge 95/100
Pessac Léognan – Château Smith Haut Lafitte blanc 96/100

Pomerol – Château Bellegrave 94/100
Pomerol – Château l’Eglise Clinet 95/100
Pomerol – Château Le Gay 95/100
Pomerol – Château Gazin 94/100
Pomerol – Château Mazeyres 94/100
Pomerol – Château Montviel 92/100
Pomerol – Château Nenin 94/100
Pomerol – Château Petit Village 96/100
Pomerol – Château de Sales 94/100
Pomerol – Château Taillefer 94/100

Saint-Emilion – Château Bellevue 96/100
Saint-Emilion – Château Canon 96/100
Saint-Emilion – Château La Dominique 95/100
Saint-Emilion – Château Fleur Cardinale 95/100
Saint-Emilion – Château Frombauge 95/100
Saint-Emilion – Château Fonplégade 96/100
Saint-Emilion – Château Fonroque 94/100
Saint-Emilion – Château La Gaffelière 94/100
Saint-Emilion – Château Grand Corbin d’Espagne 94/100
Saint-Emilion – Château Grand Mayne 95/100
Saint-Emilion – Château Pavie Macquin 95/100
Saint-Emilion – Château Troplong Mondot 96/100
Saint-Emilion – Château Trotte Vieille 94/100

Saint-Estèphe – Château Cos d’Estournel 97/100
Saint-Estèphe – Château Haut Marbuzet 95/100
Saint-Estèphe – Château Lafon Rochet 95/100
Saint-Estèphe – Château Lilian Ladouys 94/100
Saint-Estèphe – Les Ormes de Pez 95/100
Saint-Estèphe – Château Phélan Ségur 95/100
Saint-Estèphe – Château Tour de Marbuzet 94/100
Saint-Estèphe – Château Meyney 94/100

Saint-Julien – Château Branaire Ducru 95/100
Saint-Julien – Château Clos des Marquis 95/100
Saint-Julien – Château Beychevelle 96/100
Saint-Julien – Château Langoa Barton 95/100
Saint-Julien – Château Léoville Barton 94/100
Saint-Julien – Château Lagrange 95/100
Saint-Julien – Château Saint-Pierre 94/100
Saint-Julien – Château Talbot rouge 96/100
Saint-Julien – Chateau Talbot blanc 96/100
Saint-Julien – Château Léoville Poyferré 95/100

Barsac – Château Doisy Daene 95/100

Sauternes – Clos Haut Peraguey 96/100
Sauternes – Château Guiraud 94/100
Sauternes – Château Suduiraut 95/100
Sauternes – Château La Tour Blanche 94/100

* Tous les vins ont été dégustés dans les propriétés ou chez Duclot à Bordeaux entre le 20 et le 29 avril 2021.

Voir les dégustations – notes du millésime 2019.

Previous post

Château Beychevelle, un chai à la pointe de la technologie

Next post

Cognac : expéditions record en avril