Home»Matériel»Vinventions, plus de 790 millions de bouchons vendus en France en 2018

Vinventions, plus de 790 millions de bouchons vendus en France en 2018

0
Shares
Pinterest Google+

Avec le développement durable comme vecteur de croissance

Référence des solutions de bouchage pour le vin, le groupe Vinventions est aujourd’hui porté par le succès de ses gammes de bouchon éco-responsables. Il est fortement présent en France, un pays où il détient un site de production et qui constitue l’un de ses principaux marchés. Le groupe Vinventions, qui regroupe cinq marques de produits (Nomacorc, Syntek, Sübr, Alplast, Vintop) et deux marques de services (Wine Quality Solutions, Wine Marketing Solutions), a vendu 2,8 milliards de bouchons dans le monde en 2018. Ce volume d’affaires, le plus élevé de son histoire, lui permet d’afficher une croissance globale de ses revenus de 6 %.

Ces bons résultats sont notamment dus aux belles performances de ses marques Vintop, Syntek et Nomacorc, fortement investies dans la recherche et le développement de solutions de bouchage éco-responsables. Le groupe tire ainsi profit du lancement en 2018 des bouchons SÜBR M5 et SÜBR F7, les deux premiers bouchons micro-agglomérés du marché offrant une alternative écologique à la colle polyuréthane. Il s’appuie également sur le succès commercial des bouchons de la gamme Green Line de Nomacorc, dont l’empreinte carbone est aujourd’hui la plus faible du marché. « Sur les douze mois de l’année, elles ont progressé de 40 %, indique Fabrice Chevallet, Vice-Président, Sales & Marketing Europe. Et elles ont augmenté partout, notamment en France où nous avons vendu 350 millions de bouchons issus de la Green Line, ce qui représente une croissance de 25 % par rapport à 2017. »

En 2019, le développement durable restera au coeur de la stratégie du groupe. En janvier, celui-ci a d’ailleurs annoncé un partenariat avec la société SABIC pour la mise en oeuvre d’un programme innovant d’économie circulaire permettant la production de bouchons synthétiques issus de polymères conçus à partir de déchets plastiques recyclés.

Previous post

La Chablisienne en GD avec un Chablis 2017

Next post

Le design, un atout pour soutenir la croissance du marché des vins rosés