Home»Agenda»Le marché du vin en Chine, toujours en plein essor

Le marché du vin en Chine, toujours en plein essor

1
Shares
Pinterest Google+

Du 12 au 14 octobre à Shenzhen, nous avons expérimenté TOEwine, le dernier né des salons professionnels en Chine, parmi les seuls 6 ou 7 français présents sur presque 300 exposants. Les quelques aventuriers rencontrés sur le salon étaient Eric Aracil du CIVR, Yann Cherici du Domaine de la Madrague en Provence, Philippe Gantois du Champagne Gérin, Gilles Guélé des Collines des Aspres dans le Roussillon et Timour Lalanne de Break Events. Nous avons été très bien acceuilli par Lydia Xu, la directrice de TOEwine Expo qui est diplômée du WSET Level 3 et travaille dans le vin depuis 20 ans.

Le marché du vin en Chine est toujours en plein essor. D’après l’IWSR, la Chine est l’un des marchés viticoles les plus dynamiques du monde. Au cours des cinq dernières années, le volume des importations de vin en bouteille par la Chine a connu une tendance à la hausse. En 2016, le volume d’importations de vin en bouteille de la Chine a connu une croissance d’une année sur l’autre de 21,8 % à 481 millions de litres, soit une valeur de 2 194 M USD, soit une croissance de 17,2 %. Pendant ce temps, La province du Guangdong, où se trouve la ville de Shenzhen, dépasse les autres provinces vinicoles en valeur. Les raisons de cette forte croissance sont les suivantes : l’explosion de l’économie chinoise a développé une catégorie de consommateurs qui peuvent se permettre d’acheter des vins de qualité, et certains se passionnent pour le vin, étant donné que diverses associations viticoles de différents pays se sont développées pour promouvoir leurs vins depuis plus d’une décennie en Chine. Le vin est aussi associé au bien être et à la santé et également considéré comme un produit plus haut de gamme et élégant que les autres boissons, ce qui augmente encore la consommation de vin. Selon l’institut de recherche « International Wine & Spirits Research » (IWSR), d’ici 2020, la Chine dépassera la Grande-Bretagne et deviendra le deuxième plus grand marché du vin au monde, derrière les États-Unis. Le marché du vin en Chine est toujours en plein essor !

C’est donc à Shenzhen que TOEwine s’est installé, Shenzhen est une belle ville côtière du sud de la Chine. En tant que ville de transit, Shenzhen est bien reliée au continent chinois ainsi qu’à d’autres grandes villes du monde par des vols nationaux et internationaux ou par sa métropole limitrophe, Hong Kong. Avec une capacité de consommation élevée générée par plus de 10 millions de résidents permanents, Shenzhen absorbe de grandes quantités de biens et de services de qualité provenant des zones voisines (y compris Hong Kong) et de l’ensemble du pays. Aujourd’hui, Shenzhen, avec Beijing, Shanghai et Guangzhou, constitue « une des premières cités » de la Chine, une évaluation basée sur la robustesse de leurs économies. De plus, Shenzhen est le premier importateur de vin de la Chine continentale en termes de valeur. En plus de son économie dynamique, Shenzhen est une ville internationale, ce qui en fait un lieu de vie et de travail idéal pour les habitants de Chine et du monde entier. Actuellement, plus de 26 000 expatriés résident à Shenzhen et plus de 1,15 million d’expatriés y séjournent à court terme. La ville abrite également plus de 260 succursales de sociétés « Fortune 500 ». Ce sont pour toutes ces raisons que la toute première édition de « Shenzhen TOEwine Expo International » s’est installée en 2018 au centre des expositions du centre-ville de Shenzhen.

Après ce premier succès, TOEwine ambitionne déjà la présence de 600 exposants en 2019. Pour les vignerons et négociants français qui voudraient participer, le visa pour Shenzhen s’obtient sur place pour 5 jours en arrivant en avion ou en bateau, à seulement 30 minutes de Hong Kong.

Contact pour la France : Olivier Darras ou www.break-events.net

Previous post

Avec Wine Paris, Paris veut devenir la capitale du vin

Next post

Crozes-Hermitage doit tirer sur ses stocks