Home»Agenda»La sélection 2017 des Crus Bourgeois du Médoc rassemble 226 Crus

La sélection 2017 des Crus Bourgeois du Médoc rassemble 226 Crus

0
Shares
Pinterest Google+

La dernière sélection 2017 des Crus Bourgeois du Médoc rassemble 226 Crus, tous issus de l’une des 7 AOC médocaines : Médoc, Haut-Médoc, Listrac-Médoc, Moulis-en-Médoc, Margaux, Pauillac et Saint-Estèphe, seule Saint Julien, la 8ème AOC médocaine, ne rentre pas dans les Crus Bourgeois car plus de 90% sont des Grands Crus. 2017 est un millésime de belle qualité pour les Crus Bourgeois mais exceptionnellement faible en quantité. La récolte a été grandement impactée par le gel historique de fin avril et beaucoup de nos propriétés ont été touchées par ce phénomène.

Ce millésime présente des vins fruités avec beaucoup de fraîcheur et des tannins complets. L’évolution laisse présager des vins ronds et équilibrés avec un bon potentiel de garde. Par ailleurs, grâce à leur implantation sur des terroirs prestigieux et à la démarche de qualité rigoureuse qui les sélectionne chaque année à l’aveugle, les Crus Bourgeois du Médoc tiennent leur promesse vis à vis des consommateurs : des vins à la qualité garantie et dont les prix restent accessibles.

Cette Sélection Officielle 2017 marque les 10 ans de la démarche de qualité instaurée par les Crus Bourgeois du Médoc et sera la dernière sous le format annuel. En effet, début 2018, les Crus Bourgeois du Médoc ont reçu le feu vert des ministères français pour l’organisation d’un classement quinquennal avec la réintroduction des 3 niveaux hiérarchiques historiques : « Cru Bourgeois – Cru Bourgeois Supérieur – Cru Bourgeois Exceptionnel ». Les candidatures des propriétés souhaitant accéder à ce Classement sont en cours et nous vous donnons rendez-vous en février 2020 pour sa publication. En attendant, les Crus Bourgeois du Médoc 2017 sont facilement identifiables dans les points de vente, grâce à des stickers d’authentification.

Fin 2017, les pouvoirs publics ont homologué le cahier des charges et le plan de vérification qui serviront à établir le nouveau Classement des Crus Bourgeois du Médoc (arrêté ministériel du 29 décembre 2017 publié au Journal Officiel le 4 janvier 2018). Ces textes qui définissent les critères et les conditions de sélection des crus candidats ont été validés en Assemblée Générale Extraordinaire par les Adhérents du Syndicat des Crus Bourgeois du Médoc.

Cinq années de travail, en concertation avec l’ensemble des adhérents et avec l’appui des pouvoirs publics ont permis de bâtir ce classement quinquennal, dont les grands axes respectent les principes suivants :

Qualité du vin mesurée lors d’une dégustation à l’aveugle sur plusieurs millésimes,
Indépendance et impartialité des jurys et dégustateurs, encadrés par un organisme de vérification,
Pour les mentions complémentaires, valorisation des points positifs mis en avant par chaque château, autour de 2 critères : la conduite technique du vignoble et la mise en valeur du cru,
Respect de l’environnement,
Contrôles de la qualité perdurant pendant toute la durée du classement,
Engagement vis à vis des consommateurs,
Traçabilité & authentification de chaque bouteille grâce au sticker « Cru Bourgeois ».

Cette homologation, qui a permis de lancer les travaux de mise en place du classement, est prévue en février 2020. Les candidatures des propriétés souhaitant accéder à ce Classement sont en cours.

Classement des Crus Bourgeois du Médoc établi pour 5 ans, entre 2020 et 2025.
3 niveaux hiérarchiques : « Cru Bourgeois », « Cru Bourgeois Supérieur » et « Cru Bourgeois Exceptionnel »
Millésimes classés : 2018, 2019, 2020, 2021, 2022.

Nous avons dégusté une belle sélection de Crus Bourgeois du Médoc 2017 et avons retenu 4 vins avec une belle complexité et de beaux tanins :

– Château La Gordonne
– Château Bernadotte
– Château Malescasse
– Château Pavel de Luze

Previous post

2019 : encore une superbe vendange en Champagne

Next post

VS Pack 2019 à Cognac