Home»Avis des Pros»Internet au service des vignerons

Internet au service des vignerons

3
Shares
Pinterest Google+

« Seuls 30 % des vignerons utilisent internet pour augmenter leurs ventes: il faut développer le lien entre le numerique et les vignerons ». Par rapport à d’autres secteurs économiques en France, le monde viticole peine à exploiter internet comme canal de communication et de vente.

Le vin est un secteur propice au e-commerce

Les premiers succès du e-commerce ont été l’apanage des commerçants d’électronique et de vêtements. Aujourd’hui, la vente de vin en ligne en France est bien développée, en démontrent les 350 acteurs qui se prétendent à une part du marché. De 2008 à 2016, on estime que le volume de vente en ligne a été multiplié par 10, pour atteindre 1,5 milliards d’€ en 2017.

Qui achète aujourd’hui du vin en ligne ? L’acheteur type est un homme, de plus de 35 ans, avec un revenu supérieur à la moyenne, et une consommation élevée. Le e- commerce donne aujourd’hui le temps et toute l’information nécessaire à l’acheteur pour choisir un produit à prix préférentiel et en connaissance de cause. Il brigue aujourd’hui les parts de marché des supermarchés et des cavistes.

Internet pour les vignerons : une vitrine pour les consommateurs

Le vin est un produit souvent opaque pour les consommateurs. La plupart d’entre eux font confiance à leur caviste, se laissent recommander par leurs amis, ou lisent soigneusement une étiquette afin de passer à l’achat. Dans l’achat de vin, internet est par conséquent devenu la source indispensable qui permet de palier au déficit d’information ressenti par les consommateurs. Des sites internet institutionnels de domaines/châteaux aux applications mobiles de reconnaissance de vin, les vignerons possèdent aujourd’hui de nombreux outils pour faire connaître leurs vins auprès des consommateurs. Les applications de reconnaissance de vin par un scan d’étiquette sur mobile ont le vent en poupe. Vivino, Drync, Wine On Demand permettent non seulement de s’informer sur les caractéristiques d’un vin, mais également de le noter et de lire les commentaires des autres utilisateurs. Récemment, ces applications mobiles se sont couplées avec des e-Shops afin de pouvoir accompagner le consommateur jusqu’à l’acte d’achat

La vente sur internet : l’enjeu est de toucher le plus grand nombre de vignerons

La vente en ligne permet également de désintermédier la distribution, en mettant directement en contact producteurs et consommateurs. Des applications mobiles comme Twil ou Restons grappés sont des produits de la WineTech qui exploitent ce principe.

Sources : lesvinsdemathilde.com

Previous post

Aymeric de Gironde à Troplong-Mondot

Next post

Whisky Bellevoye ... le film !