Home»Avis des Pros»Espagne 1er producteur de vin // France 1ère en valeur

Espagne 1er producteur de vin // France 1ère en valeur

0
Shares
Pinterest Google+

En 2015, les échanges mondiaux de vin ont augmenté de 1,8 % en volume (104,3 Mhl) et surtout en valeur de 10,6 % (28,3 Md€) par rapport à 2014. La taille du vignoble mondial s’élève à 7 534 M ha en 2015 : la superficie viticole chinoise continue de progresser (+ 34 M ha), confirment sa place de 2ème vignoble mondial (jus compris).

La production mondiale de vins a augmenté de 2,2 % par rapport à l’année précédente : elle représente 274,4 Mhl en 2015. La consommation mondiale de vins s’est stabilisée depuis la crise économique de 2008 : elle est estimée à 240 Mhl en 2015.

C’est principalement en Chine et en Nouvelle-Zélande que les vignobles continuent de croître. En revanche, le vignoble communautaire continue de baisser légèrement (26 000 ha entre 2014 et 2015). L’Espagne reste largement en tête pour les surfaces cultivées avec plus d’un million d’hectares (1,021 Mha) devant la Chine (0,82 Mha) et la France (0,78 Mha).

La production mondiale de vins (hors jus & moûts) a été relativement forte en 2015. Elle s’élève à 274,4 Mhl, soit + 5,8 Mhl par rapport à la production 2014. Avec une croissance de 12 % par rapport à l’année précédente, l’Italie est le premier producteur mondial (49,5 Mhl), suivi par la France (47,5 Mhl) (qui reste le 1er en valeur) et l’Espagne (37,2 Mhl).

Les États-Unis enregistrent pour la troisième année consécutive un niveau de production élevé (22,1 Mhl). Dans l’hémisphère sud : la production (hors jus & moûts) recule en Argentine (13,4 Mhl), elle augmente au Chili (12,9 Mhl), et elle reste stable en Australie (11,9 Mhl). La production diminue légèrement en Afrique du Sud (11,2 Mhl) ainsi qu’en Chine (11,0 Mhl).

La consommation mondiale de vins en 2015 est évaluée à 240 Mhl soit une légère progression (+ 0,9 Mhl) par rapport à l’année précédente.

Les États-Unis avec 31 Mhl confirment leur position de 1er consommateur mondial, l’Allemagne reste le 1er importateur. La consommation est relativement stable en Italie (20,5 Mhl) et en Espagne (10 Mhl) et continue de s’effriter en France (27,2 Mhl) par rapport à celle de 2014. Le niveau de consommation en Chine est estimé à 16 Mhl, soit une légère augmentation (+ 0,5 Mhl) par rapport à 2014.

Edito de la RVI N°3929 de mai-juin 2016

Sources : OIV 2016

Previous post

Reportage TF1 sur le champagne

Next post

Bordeaux Fête le Vin