Home»Régions»Chateau Dauzac : LA MAIF EN NEGOCIATION EXCLUSIVE AVEC LA FAMILLE ROULLEAU

Chateau Dauzac : LA MAIF EN NEGOCIATION EXCLUSIVE AVEC LA FAMILLE ROULLEAU

0
Shares
Pinterest Google+

En 1988, la MAIF fait l’acquisition de Château Dauzac, 5ème Grand Cru Classé de Margaux, 120 hectares autour d’un vignoble de 49 hectares d’un seul tenant, sur une croupe de graves à proximité immédiate de la Gironde. Elle en devient l’unique propriétaire et ce jusqu’à aujourd’hui. En 2013, avec la vision de faire progresser ce Cru d’exception, le Conseil de Surveillance élabore un plan stratégique « Ambition 2020 » dont les priorités sont la recherche de l’excellence et la reconquête commerciale. Elle nomme Laurent Fortin au poste de Directeur-Général. Sous son impulsion, appuyé par le Conseil et son nouveau Président Thierry Couret, Château Dauzac change son modèle économique et retourne sur la Place de Bordeaux.

Convaincu du potentiel hautement qualitatif de la propriété, il mène de grands chantiers de revalorisation du cru, en investissant dans la cuverie, l’œnotourisme et l’innovation, véritable ADN de Dauzac. Lors de son conseil d’administration le 19 décembre dernier, la MAIF a retenu la proposition de la famille Roulleau, le montant de la transaction serait de 130 M€. Attachée à pérenniser l’identité de Dauzac et les projets mis en œuvre, la MAIF a été séduite par le profil de Christian Roulleau, entrepreneur français fondateur de SAMSIC, société spécialisée dans le service aux entreprises. La famille Roulleau partage les valeurs et les principes de l’assureur militant : le respect, la confiance, l’engagement et l’entreprenariat.

Autre facteur cher à la MAIF, cette proposition d’acquisition s’inscrit dans un objectif patrimonial de long terme. Avant d’appartenir à la MAIF, Dauzac a toujours été la propriété de familles d’exception, par leur influence politique et leur puissance économique …

Lire la suite de l’article dans la RVI N°3945 de janvier-février 2019

Previous post

Jacques Bally succède à Côme de Chérisey chez Gault&Millau

Next post

Nouvel stratégie chez Nicolas qui développe des franchises