Home»Histoires de Marques»Ao Yun, le vin tibétain déjà mythique

Ao Yun, le vin tibétain déjà mythique

0
Shares
Pinterest Google+

Après quatre années de recherches à travers les vastes paysages de Chine, afin de trouver le terroir idéal pour produire un vin rouge à l’instar des plus grands de ce monde, l’endroit parfait a été localisé dans le nord du Yunnan, une région au potentiel viticole fantastique, sur les rives du Mékong : un petit coin de paradis échoué sur les contreforts de l’Himalaya, non loin de la cité mythique de Shangri-La. Les vignes d’Ao Yun sont situées dans les villages d’Adong, Xidang, Sinong et Shuori, au pied des monts sacrés de Meili, à des altitudes allant de 2 200 à 2 600 mètres, qui permettent au cabernet sauvignon d’exprimer toute la finesse de ce terroir unique. Les paysans locaux cultivent ces terres depuis des siècles et se sont adaptés à cette région montagneuse abrupte. Dans le respect des traditions, tout le processus de viticulture est entièrement fait à la main. Le terroir d’Ao Yun jouit de conditions climatiques exceptionnelles avec des températures similaires à celles de la région de Bordeaux. Ao Yun signifie “flying above the clouds”, en référence aux épais nuages qui se posent au-dessus des chaînes montagneuses. Produit à partir des 314 parcelles qui s’étendent sur près de 30 hectares de vignes, cette première expression d’Ao Yun est un assemblage de cabernet sauvignon et de cabernet franc.

Le millésime 2013 exhibe toute la fraîcheur, l’élégance, le superbe équilibre et les tanins subtils qui caractérisent ce nouveau terroir himalayen. « Moët Hennessy nous a donné l’opportunité de vivre le rêve de tout vigneron, celle de découvrir un nouveau terroir et de participer à l’élaboration d’un grand vin, dans le respect d’une culture très riche et au milieu de paysages vertigineux » explique Maxence Dulou, directeur du domaine …

Lire la suite dans la RVI N°3946 de mars – avril 2019

Previous post

Le Cambodge et le Laos protègent l’appellation Champagne

Next post

La diminution des achats de V&S des ménages français se poursuit